Ce que j'aime...

Ce que j'aime...

Cahouète, la perruche calopsitte

 

Cet oiseau mesure de 30 à 35 cm de long à l'état sauvage, jusque 37 à 40 avec une grande huppe chez les sujets en captivité issus de sélection. Son plumage est gris anthracite, très foncé pouvant presque aller jusqu'au noir. La huppe et une partie de la tête sont jaunes. Deux taches rouge-orange marquent les joues. Le miroir alaire est blanc (tache sur la bordure de l'aile). La femelle ne possède pas le masque jaune, présente des stries sous la queue et des points jaunes sous les ailes. Les jeunes ressemblent à la femelle.

Oiseaux familiers par excellence, les calopsittes s'apprivoisent très facilement. Il est possible de leur apprendre à siffler un air et à dire quelques mots mais ils ne sont pas réputés pour être de grands parleurs. Les mâles ont plus tendance à chanter et imiter des bruits que les femelles. Il faut aussi savoir que cet oiseau est réputé pour crier fort. Il faut éviter les cages rondes ou à la verticale, mais plutôt favoriser les cages en longueur permettant à l'oiseau de se dégourdir les ailes. Assurez-vous que la cage soit d'assez grande taille puisqu'il y passera la majorité de son temps. Il serait donc préférable de mettre de nombreux jouets dans celle-ci pour le stimuler, et alterner les jouets afin qu'il y trouve toujours du plaisir.

L'oiseau doit pouvoir sortir de sa cage au minimum deux heures par jour. Quelle que soit la taille de sa cage, il aura toujours besoin de place pour voler. Une cage, aussi grande soit-elle ne lui suffira pas.

 







Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser