Ce que j'aime...

Ce que j'aime...

Les chevaux sauvages, les mustangs

D'autres photos de chevaux sur Pinterest :

 

Magnifiques chevaux !

 

 

Le mustang est une race chevaline sauvage du Nord-Ouest américain. Tous les mustangs sont les descendants de chevaux domestiques revenus à l'état sauvage du fait du phénomène du marronnage. Les mustangs sont un symbole important de l'Ouest américain.

 

 

 

Une étude scientifique montre que l'ancêtre de nos chevaux actuels, l'Eohippus, s'est développé il y a 55 millions d'années puis a migré en Asie par le Détroit de Béring.


En 1518, les conquistadors de Cortés amenèrent avec eux onze chevaux et six juments, dont deux avaient une robe pie et cinq autres une robe tachetée.

 

La légende veut que certains d'entre eux se soient échappés ou aient été capturés par les Indiens d'Amérique. Ils seraient les premiers ancêtres des mustangs, ces chevaux retournés à l'état sauvage.


De plus, beaucoup de propriétaires de ranchs libéraient leurs chevaux pour éviter d'avoir à les nourrir en hiver puis les reprenaient au printemps lorsqu'ils redevenaient nécessaires. Ce sont des animaux adaptés à l'extérieur et au travail de gardiennage du bétail grâce à leur résistance et leurs pieds sûrs.


Avant 1900, on estimait à un million la population de mustangs en Amérique du Nord. Les mustangs étaient une ressource car ils pouvaient être capturés ou vendus (particulièrement pour l'usage militaire) ou être abattus pour leur nourriture, particulièrement comme aliment pour les animaux domestiques. Ils sont également vus comme une nuisance car ils concurrencent le bétail pour le fourrage.

 

Après 1900, la population de mustangs a été réduite drastiquement. Dans les années 1970, sa race était au bord d'extinction. Aujourd'hui, les évaluations de la population sauvage de mustangs s'accordent à dire qu'il subsiste de 40 000 à 100 000 mustangs dont la moitié d'entre eux au Nevada. Une centaine de mustangs sauvages survivent en Alberta et en Colombie-Britannique.


Aujourd'hui, les mustangs sont protégés sur les terrains appartenant aux États-Unis. Les abattre ou les empoisonner est illégal, les amendes pour cela sont élevées.

 

Cependant, des propriétaires terriens peu scrupuleux continuent à en abattre, ou à les capturer pour les vendre dans les abattoirs du Canada, où la protection n'est pas aussi importante.


Le Bureau américain de la gestion des terres contrôle la population de mustangs par un programme de capture, pour, selon ses objectifs, éviter la concurrence avec les cheptels bovins.

 

La plupart des chevaux qui sont capturés sont offerts à l'adoption. En décembre 2004, cependant, le Congrès a modifié ce programme pour permettre la vente pour l'abattage des chevaux capturés qui sont "âgés de plus de 10 ans" ou qui ont été "offert sans succès pour l'adoption au moins 3 fois".

 

 

http://static.blog4ever.com/2012/02/651709/artfichier_651709_563823_201202235215156.gif

 

 


 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



04/03/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres