Ce que j'aime...

Ce que j'aime...

9. Le printemps en MTC : Introduction

Comme nous l'avons vu, la circulation de l'énergie dans le corps varie en fonction du cycle des cinq saisons (printemps, été, automne, hiver et la cinquième saison qui correspond à l'été indien mais aussi à toutes les intersaisons). 

 

La vigueur de l'organisme dépend de son adaptation à ces changements de rythme saisonnier lié à la variation de l'énergie. Les saisons demandant le plus d'effort d'adaptation à l'organisme sont sans aucun doute l'hiver et le printemps.

 

Le printemps rassemble toutes les énergies : la sève remonte dans les végétaux, le Yang Qi qui permet à la nature de s'épanouir avec feuilles et fleurs. Le Printemps, saison dans laquelle nous sommes entrés est associé à l'énergie du BOIS. C'est en effet au printemps que tout s'éveille à nouveau, que les bourgeons se développent, que les oiseaux se remettent à chanter au moindre rayon, que la douceur de l'air se répand avec une odeur spéciale. Pas besoin d'attendre l'équinoxe du 20 mars, date officielle du début du printemps, pour le remarquer : le printemps est déjà là à cette date à laquelle il atteint son apogée.Après s'être reposé durant l'hiver, après s'être ancré dans la Terre, nous pouvons reprendre nos activités. Le Printemps, c'est le début du Yang, c'est l'Est, la (re)naissance. C'est pour cela que le Bois y est associé : il présente les caractéristiques de la saison, où les végétaux et les arbres se hissent vers la lumière et reprennent peu à peu de leur couleur. Pas étonnant que le Vert soit la couleur associée au Printemps.

 

Le printemps est en relation direct avec le Foie, réserve du sang, responsable de la libre circulation du Qi. Au printemps, c'est le grand ménage, la reprise des activités, on nettoie la maison, le jardin, on plante, on repeint, mais le Foie a lui aussi son mot à dire. Son activité augmente pour se désengorger de toutes les surcharges hivernales. A l'image des plantes dont la sève monte, le Yang  monte à la surface et circule de façon plus vigoureuse pour facilité l'élimination des toxines. Cela se vérifie d'ailleurs à la palpation du pouls radial qui est plus profond en hiver, remonte au printemps et est à son apogée en été.

En l'Homme aussi renaît le besoin de s'éveiller après l'immobilité de l'hiver : il retourne à ses occupations extérieures, décide de faire le "nettoyage de printemps" afin de repartir du bon pied, de clarifier son esprit, de retrouver un peu de fraîcheur. Il ressent aussi le besoin de marcher, de s'étirer. Le mouvement, les muscles et les tendons, sont ainsi reliés à l'énergie du Printemps.

 

On dit souvent qu'à cette saison, il est bon de purger le Foie de ses toxines : cet organe Yin est associé au Printemps, saison à laquelle il est effectivement recommandé de nettoyer notre Foie à l'aide de plantes dépuratives telles que la bardane, le radis noir, le romarin,le pissenlit (taraxacum). La Vésicule Biliaire est l'organe Yang qui assiste le Foie en stockant la bile.

 

Ces deux méridiens se promènent sur les jambes et les côtes, certains points de la VB sont positionnés sur la nuque et la tête. Ceux situés sur la nuque sont appelés "points du vent", car on dit que c'est par ces points que le vent, associé au Printemps en médecine chinoise, pénètre. Il est donc bon, les jours de grand vent, de se couvrir le cou et les épaules afin d'éviter que le vent ne crée des torticolis, ou des douleurs migrantes, maux que l'on retrouve fréquemment en cette saison.

 

Sur le plan diététique, il conviendra de privilégier les céréales et en particulier le riz, ainsi que les légumes et d'éviter l'excès de protéines, surtout celles d'origine animale, car trop yang et surtout génératrices de nombreux déchets azotés, véritables poisons pour l'organisme. Diminuer, voir supprimer temporairement, les produits laitiers, le chocolat, l'alcool qui sont encrassant et entraîne une perte inutile d'énergie pour leur élimination.

 

Sur le plan émotionnel, il conviendra de prendre du recul et d'éviter la colère, émotion négative principale du Foie.  Si le Foie est "tendu", avec une énergie stagnante ou au contraire excessivement forte,  qui génère une surpression du Qi du Foie voir une montée de Yang du Foie, au moment où arrive sa montée en puissance physiologique, on pourra rencontrer des pathologies telles que : allergies, conjonctivites, gastrites, cervicalgies, maux de tête, irritabilité, risque d'hypertension artérielle, AVC, attaques cardiaques etc....

Afin d'éviter ce cercle infernale, certaines techniques respiratoires,  la pratique du Yoga ou du Chi Kung  voire de la méditation pourront se révéler bénéfiques en nous aidant entre autre à contrôler nos émotions.

 

 

Prochain article :

Zoom sur le printemps

 

 

http://static.blog4ever.com/2012/02/651709/artfichier_651709_732492_201204055753887.jpg

 

 

 



13/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres